La corne

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les instruments de musique de la Grèce antique    >   

La corne


La corne (kéras ou bykani) constitue une trompette naturelle (dite aussi «trompette du pauvre»). Elle était utilisée principalement par les bergers ou dans les armées pour transmettre des messages. Il s'agissait d'une corne naturelle de ruminant dont on avait retiré le noyau osseux, coupé l’extrémité, et que l’on faisait cuire pour en améliorer sa sonorité. Le souffle produisait directement le son, avec une technique précise de pose des lèvres sur l’ouverture.

Sources: M.L. West, «Ancient Greek Music» ; Plutarque, «Histoires»; Aristote, «Audition naturelle».