Le xylophone (psithyra)

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les instruments de musique de la Grèce antique    >   

Le xylophone (psithyra)


Cet instrument à percussion était étroitement associé culte d’ Aphrodite et d’Eros.

Cet instrument à percussion était étroitement associé au culte d’Aphrodite et d’Eros.

Le musicien le tenait verticalement de sa main gauche, tout en frottant les lames du bout des doigts de la main droite, produisant ainsi un bruissement sensuel.

Dans une variante de l'instrument, les lames étaient remplacées par des barreaux cylindriques portant en leur centre un disque de laiton. Dans ce cas, quand on faisait tourner les barreaux du bout des doigts, un son prolongé semblable à celui du sistre se faisait entendre.

Sources: M.L. West, «Ancient Greek Music»; Solon Michailidis, «Encyclopaedia of Ancient Greek Music»; Julius Pollux, «Onomasticon».