L’hélicon à 8 cordes de Ptolémée

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les instruments de musique de la Grèce antique    >   

L’hélicon à 8 cordes de Ptolémée


Cet instrument à cordes était destiné à l’étude des harmonies musicales et des relations mathématiques qui les définissent. Son nom dérivait du mont Hélicon, la demeure mythique des muses (aucun point commun avec l’instrument moderne de cuivre ainsi nommé)

Il se composait d'une caisse de résonance carrée en bois, dont un côté était prolongé par un bras dont la longueur était égale au côté du carré, et de huit cordes parallèles identiques tendues entre deux réglettes (sillets) parallèles à l’aide de clés, chacune jouant l’une des 7 notes de la gamme (comme aujourd’hui), sur un octave.

Une troisième réglette pouvait pivoter autour d’un axe monté à l’extrémité du bras. La longueur libre de toutes les cordes variait ainsi dans un rapport identique lorsque l’on faisait pivoter la réglette (tous les triangles définis par le sillet supérieur, la réglette et les cordes restant semblables).

On pouvait ainsi étudier une gamme complète dans toutes les tonalités.

Sources: M.L. West, «Ancient Greek Music»; Claude Ptolémée, «Les harmoniques».