Les méthodes de construction navale dans la Grèce antique

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    La technologie navale de la Grèce antique    >   

Les méthodes de construction navale dans la Grèce antique


En Grèce comme dans bien d’autres civilisations de l’Antiquité, on commençait la construction des navires en posant la quille d’abord, puis on montait la coque (le bordé) de chaque côté, et c’est seulement ensuite qu’était fixée la carcasse en introduisant à l’intérieur du bordé les varangues et les couples qui portaient les superstructures. Cette méthode est appelée «sur bordé en premier» par opposition à la méthode de construction navale dite «moderne sur couples» appliquée à partir du 7e siècle de notre ère. Deux méthodes étaient utilisées pour assembler les planches de la coque. La première consistait à ligaturer (coudre) les planches entre elles à l’aide de liens passés dans de petits trous disposés tout au long des planches. La seconde faisait appel à de nombreux tenons ou languettes de bois dur fichés dans des entailles ou mortaises, le tout étant maintenu par des chevilles. On combinait parfois les deux méthodes dans les points difficiles.