Triacontères et pentécontères

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    La technologie navale de la Grèce antique    >   

Triacontères et pentécontères


C'étaient des galères de guerre rapides équipées de 15 ou de 25 rangs de rames de chaque côté. Elles étaient de forme élancée afin de pouvoir accueillir les 30 (pour les triacontères) ou 50 rameurs (pour les pentécontères), avec un faible tirant d’eau et incomparablement plus maniables et plus rapides que les navires de commerce, plus «ronds». Elles furent largement utilisées par les Mycéniens et sont mentionnées par Homère comme le fer de lance de la flotte ayant conduit la guerre de Troie. Les rames étaient attachées par des liens aux tolets montés sur le plat-bord. Les rameurs étaient assis à une distance de 80 cm de ces derniers afin d’exercer une poussée optimale. Deux grandes rames placées à la poupe faisaient office de gouvernail. La proue était munie d’un gros éperon revêtu de bronze et capable de percer la coque des navires ennemis. Enfin, ces navires étaient munis d’une grande voile carrée. Leur longueur atteignait 25 ou 35 m pour une largeur de 4,5 m. Leur coque était ouverte, avec un pontage seulement à la proue et à la poupe.

Sources: «The History of the Greek Nation», ekdotike athenon éditeur; Pericles Deligiannis, «Naval History»; Homère, «Iliade»; Elien le Tacticien (Aelianus Tacticus), «Théorie de la tactique».