La catapulte de Zopyrus de Tarente

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les machines de siège de la Grèce antique    >   

La catapulte de Zopyrus de Tarente


Cette arme fonctionnant à la manière d’une arbalète projetait deux flèches simultanément. Un treuil permettait de faire reculer la pièce coulissante centrale (la diostra, ou arbier), mettant ainsi la corde sous tension. Celle-ci était retenue par un verrou métallique muni d’une goupille. Les deux flèches s’appuyaient sur ce verrou, et recevaient ainsi une poussée identique lors du lancement. L’arme était montée sur un châssis articulé qui permettait de régler l’angle de tir horizontalement et verticalement.

Source: Biton, «De la construction des machines de guerre et des catapultes».