La sambyque de Damios de Kolophon

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les machines de siège de la Grèce antique    >   

La sambyque de Damios de Kolophon


Cette machine d’assaut était composée d’une passerelle basculante, posée au sommet d’une structure pyramidale et maintenue en équilibre à l’aide d’une lourde caisse de plomb formant contrepoids. La machine était amenée à portée des murailles, la passerelle étant pratiquement verticale. Lorsqu’elle arrivait à bonne portée, la passerelle basculait vers l’avant jusqu’à se poser sur le rebord de la muraille ennemie.

Les soldats pouvaient alors entrer par le socle. Ils escaladaient une échelle et franchissaient la passerelle qui était couverte, et se massaient à son extrémité. Celle-ci était tout spécialement protégée par une plate-forme fermée de tous côtés. Le moment venu, ils en abaissaient la face avant et débarquaient sur le mur, ou descendaient de l’autre côté à l’aide d’échelles de corde. La structure porteuse contenait un arbre vertical à vis sans fin que l’on faisait tourner pour lever ou abaisser la passerelle.

Sources: Biton, «De la construction des machines de guerre et des catapultes» ; Polybe «Histoires»