Introduction

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les télécommunications dans la Grèce antique    >   

Introduction


Les télécommunications, cela se conçoit aisément, ne déterminent pas seulement l’issue d’une bataille mais parfois aussi le sort de toute une civilisation. Ainsi, la dissémination des cités grecques dans toute la Méditerranée et la célèbre expédition d'Alexandre le Grand n'auraient pas connu cette réussite si elles n'avaient pas été soutenues par un exceptionnel réseau de communication. L'utilisation de simples signaux lumineux (une méthode pour émettre des messages à l’aide de torches allumées) et la création d'un réseau de stations-relais pour retransmettre les messages constituaient, dès les origines et en remontant jusqu’à la guerre de Troie (12e siècle avant J.-C.), une méthode incroyablement efficace pour transmettre un message précis des confins du monde mycénien jusqu’à son centre.

La nécessité d'une transmission rapide de messages multiples et variés amena les Grecs à mettre en pratique une idée étonnante, le «télégraphe hydraulique» (4e siècle av. J.-C.), un dispositif hydraulique qui ne nécessitait qu'une seule torche pour transmettre des messages prédéfinis. La nécessité de transmettre des messages précis conduisit à utiliser des signaux de plusieurs torches judicieusement associées, reposant sur une méthode combinatoire et autorisant la transmission de messages lettre par lettre (3e siècle av. J.-C.). Ceci imposait d'augmenter le nombre des stations de relais puisqu’il fallait pouvoir distinguer le nombre de torches allumées simultanément. En inventant et en utilisant ces systèmes avancés, précurseurs de notre technologie moderne et uniques au monde en leur genre jusqu'au 16e siècle de notre ère, les Grecs se sont imposés comme de prodigieux pionniers de la télécommunication