La perceuse

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Instruments de mesure, outils et machines des anciens Grecs    >   

La perceuse


L’outil de perçage était composé d'une tige en bois munie à son extrémité d’une pointe de fer ou d’obsidienne (une pierre volcanique très dure). Ce foret pouvait tourner librement dans une poignée, également en bois. Il était mis en rotation soit par le mouvement alternatif d'un arc en bois dont la corde était enroulée autour de la tige, soit en tirant alternativement les deux extrémités d'une courroie enroulée autour de la tige, à l’intérieur d’un manchon. Sans la pointe, cet outil pouvait s’utiliser comme briquet pour allumer le feu.

Sources: Homère, «Odyssée I384-386» ; Julius Pollux, «Lexique»