Le moulin à eau «grec» Le premier exemple d’exploitation de l’énergie hydraulique

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Instruments de mesure, outils et machines des anciens Grecs    >   

Le moulin à eau «grec»
Le premier exemple d’exploitation de l’énergie hydraulique


Ce moulin à eau destiné à moudre le grain est encore en usage de nos jours. D'après Strabon, il fut introduit d’abord sous Mithridate VI Eupator, roi du Pont, à Cabeira. Il était particulièrement adapté au relief des régions vallonnées et montagneuses de la Grèce et de l'Asie Mineure, puisqu'une petite quantité d'eau suffisait à son fonctionnement, à condition qu’elle arrive à grande vitesse. C'est l'ancêtre de la turbine hydraulique.

Le moulin comportait une roue hydraulique horizontale (turbine) entraînant un arbre vertical et deux meules. La meule inférieure était fixe. La meule supérieure, percée d’un trou et munie de raccords métalliques, était entraînée par l’arbre. L'eau faisait tourner la roue à aubes et donc la meule supérieure. Le grain tombait d’un entonnoir dans le trou central de la meule tournante, était broyé entre les deux meules et sortait à la périphérie sous l’effet de la force centrifuge. L'entonnoir était muni d'un mécanisme qui réglait le débit de grain en fonction de la vitesse de rotation.

Source: Strabon «Géographie»