Le tour à pédale

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Instruments de mesure, outils et machines des anciens Grecs    >   

Le tour à pédale


Cette machine permettait de produire des objets axisymétriques en métal ou en bois. L'extrémité supérieure de la corde enroulée autour de la pièce à usiner était fixée à une potence dont le barreau horizontal était souple. L’extrémité inférieure était fixée à un plateau oscillant formant pédale. En actionnant la pédale, on mettait la pièce en rotation. En la relâchant, l’élasticité de la potence faisait remonter la pédale et tourner la pièce en sens inverse. On appliquait l’outil de coupe contre celle-ci, en s’appuyant sur la poutre transversale du bâti de la machine.

Source: Vitruve, «Sur l’architecture»