La pompe à incendie de Héron (La première pompe à double effet)

Machine précédente   n°17   n°18 dans la liste des machines et instruments les plus connus  n°19  Machine suivante

LA COLLECTION    >    La technologie hydraulique de la Grèce antique    >   

La pompe à incendie de Héron
(La première pompe à double effet)


Cette machine comportait deux pistons et fonctionnait en pompe aspirante et refoulante. Elle permettait aux pompiers de l'époque d’obtenir un débit d’eau continu. Elle ressemblait de manière frappante aux pompes encore en usage il n’y a pas si longtemps.

Les deux pistons, actionnés par un même levier animé d’un mouvement de bascule, se déplaçaient en alternance à l'intérieur de deux cylindres verticaux immergés dans un réservoir d’eau (probablement monté sur quatre roues).

Dans le fond surélevé du réservoir, des clapets anti-retour assuraient l’entrée de l’eau dans les cylindres. Du côté de la sortie, deux autres clapets anti-retour étaient placés sur la conduite d'évacuation. Les deux tuyaux se rejoignaient pour alimenter de bas en haut, un tube vertical. Celui-ci s’achevait, à la partie supérieure, par un ingénieux système articulé (horizontalement et verticalement) permettant à la lance de viser précisément le feu à éteindre.

Source: Héron d'Alexandrie «Pneumatique»