La roue cloisonnée de Philon (une variante dite tympanon)

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    La technologie hydraulique de la Grèce antique    >   

La roue cloisonnée de Philon (une variante dite tympanon)


Cette machine était utilisée pour pomper l’eau sur une faible hauteur. Elle se composait d'un grand tambour cylindrique dont l’intérieur était divisé en 8 secteurs par des cloisons radiales qui se prolongeaient au-delà de la circonférence pour former des aubes. Chaque secteur se remplissait d’eau lorsqu’il passait au point bas de la roue, une ouverture étant ménagée près de l’aube. Lorsque le tambour arrivait à son point haut, l’eau s’écoulait par un orifice placé latéralement près du moyeu de la roue. La forme en V du secteur facilitait cet écoulement.

Une paroi de la roue pouvait porter une cage d’écureuil pour que des hommes la maintiennent en mouvement, si les aubages n’y suffisaient pas. Le mouvement étant réversible, cette machine pouvait s’utiliser comme source d’énergie.

Sources: Philon de Byzance, «Pneumatique - 61» ; Vitruve, «Sur l’architecture» - X 4