Engin de levage pour charge importante

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les engins de levage des Grecs de l’Antiquité    >   

Engin de levage pour charge importante


Pour élever des charges lourdes, on utilisait une chèvre à haubans munie d’un treuil démultiplié. La structure était constituée de deux gros mâts (les hanches) qui se rejoignaient au sommet de l’engin. L’ensemble était articulé au niveau du sol, où l’on avait creusé deux cavités à cet effet. Il était maintenu en position inclinée grâce à des haubans, deux cordes que l’on tendait à l’aide de treuils et de palans.

Pour monter ou descendre la charge, on utilisait deux cordes liées à un système de palan afin de réduire l’effort de manœuvre. Un premier tambour horizontal étaient fixé sur les hanches, et recevait de chaque côté l’une des deux cordes de levage utilisées. Une partie de plus gros diamètre (épaulement) occupait la partie centrale de ce tambour. Ceci créait une seconde démultiplication, car c’est autour de cette partie qu’était enroulée la corde motrice, qui recevait la traction d’un cabestan à axe vertical solidement ancré dans le sol à proximité.

Source: «Vitruve, Sur l’architecture – X»