Méthode pour contrôler la pureté de l'or

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les inventions d'Archimède    >   

Méthode pour contrôler la pureté de l'or


Quand le tyran de Syracuse Hiéron II reçut la couronne d'or qu’il avait commandée à un orfèvre, il se prit à douter de la pureté de l'or utilisé pour sa fabrication. Il demanda alors à Archimède de contrôler sa couronne. Archimède, cherchant un moyen d’y parvenir sans la détériorer, imagina (dans son bain selon la tradition) la loi du poids spécifique d’un corps et le principe de la force hydrostatique. Ayant trouvé la solution à son problème et tout heureux, il sortit nu dans les rues en criant «Eureka, Eureka !». En pratique, Archimède a (probablement) d'abord utilisé une balance pour mettre en équilibre la couronne en regard d’une masse égale d'or pur, et a ensuite immergé les objets dans l'eau. La balance ne retrouva pas l’équilibre comme il aurait fallu, mais s’inclina du côté de la masse d'or pur, mettant en évidence la fraude de l’orfèvre (l’or de la couronne avait été allié avec de l’argent, métal plus léger que l’or).

Source: Vitruve, «Sur l’architecture - X»