Le treuil d'Archimède le mécanisme de traction le plus puissant de l'Antiquité

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les inventions d'Archimède    >   

Le treuil d'Archimède
le mécanisme de traction le plus puissant de l'Antiquité


Ce mécanisme, le «varoulkos», se composait d'un réducteur à manivelle doté de plusieurs étages de vis sans fin et de pignons montés dans un caisson. Il était utilisé pour le levage ou la traction de charges lourdes. Ce mécanisme, exigeant un effort minime, est décrit en détail par Héron d’Alexandrie. Il a cependant été inventé par Archimède qui, avec un tel mécanisme put procéder d’une seule main au lancement d’un grand navire, exaltant la force de ses créations en prononçant la célèbre phrase «Donnez-moi un point d'appui et je soulèverai le monde».

Selon Héron, pour obtenir un taux de réduction de 1/200, le rapport entre les différents étages d’engrenages était 1:5:5:5:8/5, ce qui est théoriquement possible, mais lorsque le rapport de réduction de l’effort augmente, il augmente aussi l’effort de manœuvre nécessaire au niveau de la manivelle pour vaincre les frottements.

Sources: Héron d’Alexandrie, «Sur la Dioptre»