Le miroir musical de Ctésibios

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les inventions de Ctésibios    >   

Le miroir musical de Ctésibios


Ce miroir était réglable en hauteur. Ctésibios l’avait inventé au 3e siècle av. J.-C. pour le «salon de coiffure» de son père.

On pouvait l’abaisser et le lever facilement, car un contrepoids l’équilibrait quelle que soit sa position. Sa particularité était qu’il émettait des sons musicaux pendant qu’on le déplaçait.

Le contrepoids qui assurait l'équilibrage se composait d'un poids de plomb cylindrique placé derrière le miroir, et lié à celui-ci par une corde passant sur deux poulies placées à la partie supérieure du dispositif. Le frottement des poulies assurait le maintien en position du miroir.

Cependant, quand on déplaçait le miroir, le contrepoids coulissait dans un cylindre, et chacun de ses déplacements faisait varier la pression de l’air à la base de celui-ci. La variation de pression était transmise via un tuyau à quelques tuyaux musicaux («auloi» ). Chaque mouvement du contrepoids était ainsi accompagné des notes que les «auloi» émettaient.

Source: Vitruve, «Sur l’architecture – X»