Le cratère automatique Le premier régulateur de niveau automatique

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les automates de Philon de Byzance    >   

Le cratère automatique
Le premier régulateur de niveau automatique


Cette invention de Philon de Byzance permettait de disposer d’un cratère toujours plein, quelle que soit la quantité de vin qu’on y puisait. Elle se composait d'un socle creux, portant un grand récipient hermétique empli de vin et pourvu d’une goulotte, et d’un cratère placé en contrebas. Celui-ci était alimenté par la goulotte.

Le fond de ce cratère était percé. Un premier tube invisible en partait, traversant le socle du dispositif pour remonter verticalement sous le grand récipient hermétique. Un second tube également invisible, plus fin, partait du haut du grand récipient, descendait verticalement dans le socle et pénétrait dans le premier tube jusqu’à atteindre le niveau exact correspondant à celui de la surface libre du vin dans le cratère plein.

Quand on prélevait du vin dans le cratère, le niveau du premier tube s’abaissait aussi selon le principe des vases communicants. L’air pouvait alors pénétrer entre les deux tubes et remonter dans le grand récipient par le petit tube. Le vin pouvait alors s’en écouler, et remplissait le cratère jusqu’à ce que, toujours suivant le principe des vases communicants, le liquide atteigne le niveau du petit tube. L’air ne pouvant alors plus monter dans le grand récipient, l’écoulement s’arrêtait.

Sources: Philon de Byzance, «Pneumatique»; Héron, «Pneumatique-A19».