L'ingénieuse cruche à vin de Philon de Byzance (Le premier accessoire ménager «intelligent»)

Machine précédente   n°10   n°11 dans la liste des machines et instruments les plus connus  n°12  Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les automates de Philon de Byzance    >   

L'ingénieuse cruche à vin de Philon de Byzance
(Le premier accessoire ménager «intelligent»)


Cette cruche inventée par Philon permettait de verser au choix du vin, de l'eau, ou un mélange des deux, à volonté et automatiquement. A l'intérieur de cette cruche, une paroi verticale divisait l’espace disponible en deux compartiments distincts dont l'un contenait le vin, l'autre l'eau. Les tubes qui conduisaient de ces deux compartiments au bec verseur étaient coaxiaux, de sorte que, vu de l'extérieur, on ne voyait qu'un seul orifice.

Le col de la cruche était muni d'un couvercle étanche, ce qui rendait impossible l'écoulement des liquides : si on retournait la cruche, l'air ne pouvait entrer dans aucun des compartiments. L'anse contenait deux tubes allant du col au ventre de la cruche, chacun aboutissant dans l'un des compartiments.

Cependant, au milieu de l'anse, chacun de ces tubes était percé d'un petit trou (évent), que l'utilisateur pouvait obturer de ses doigts. Quand il découvrait l'évent du tube menant au compartiment du vin, l'air pouvait entrer dans ce compartiment et le vin s'écoulait. En découvrant le second évent, c'est de l'eau qui sortait de la cruche, et lorsque les deux évents étaient découverts, on obtenait du vin dilué d'eau à la convenance de la personne servie.

Source: Philon de Byzance, «Pneumatique»