La clepsydre à graduation parabolique

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les horloges des Grecs de l’Antiquité    >   

La clepsydre à graduation parabolique


Dans cette clepsydre, le récipient supérieur porte un flotteur doté d’une aiguille qui indique l’heure sur une échelle graduée, pour en faciliter la lecture. Ce récipient étant cylindrique, le niveau baisse de moins en moins vite alors que l’eau s’écoule, la pression hydrostatique diminuant au fond du récipient. De ce fait, l’écartement des graduations n’est pas uniforme, mais suit une loi parabolique.