Le cadran solaire en forme de disque Une montre portable pour tous les lieux

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les horloges des Grecs de l’Antiquité    >   

Le cadran solaire en forme de disque
Une montre portable pour tous les lieux


Cet instrument se composait d’un anneau de suspension portant un disque pouvant tourner sur son axe. Ce disque était muni de deux échelles graduées à sa périphérie, l’une sur un arc de 90° pour indiquer la latitude du lieu et l’autre, à l’opposé, étant marquée de 7 repères, soit 6 espaces correspondant chacun à 2 mois de l’année.

Enfin, une lamelle pivotante était fixée perpendiculairement au disque. Une partie formait le gnomon, l’autre était recourbée et munie de 6 repères gravés indiquant les heures.

Pour connaitre l’heure, on suspendait le disque dans un plan vertical, face à l’est le matin, à l’ouest l’après-midi, selon la bonne indication de latitude. On lisait l’heure sur la réglette recourbée (la lamelle étant réglée sur le mois en cours). L’ombre recouvrait toute la réglette à midi et disparaissait au lever et au coucher du soleil.