Le cadran solaire annulaire La montre de Parménion

Machine précédente                                                                                                               Machine suivante

LA COLLECTION    >    Les horloges des Grecs de l’Antiquité    >   

Le cadran solaire annulaire
La montre de Parménion


Une bague formée de trois anneaux concentriques articulés était suspendue verticalement. L’anneau extérieur était orienté dans le plan est-ouest. L'anneau intermédiaire se composait de deux demi-cercles gradués. Chaque demi-anneau portait deux séries de 7 marques dont les intervalles correspondaient aux différents mois. Ce quadruple marquage permettait d’utiliser le cadran à 4 latitudes différentes, soit pour 4 villes différentes par exemple. L'anneau intérieur était percé d’un trou et gravé de 12 repères équidistants qui définissaient les 12 heures.

Pour lire l’heure, on tournait le demi-cercle correspondant à la latitude du lieu pour le placer perpendiculairement au plan de l’anneau extérieur (donc en direction du sud), puis l’anneau intérieur était positionné sur la marque correspondant au mois en cours. Le point lumineux correspondant au passage du rayon du soleil à travers le trou percé dans cet anneau indiquait alors l'heure sur l’échelle des 12 repères des heures.

Cet instrument pouvait également être utilisé aux équinoxes, lorsque le soleil était à son zénith pour mesurer la latitude d'un lieu, ou l'azimut et la hauteur des étoiles (des fragments d’un tel l'instrument ont été trouvés dans l'Octogone à Philippes).